Un support technique me dit que mon équipement est piraté ou infecté par un virus

Rédigé le 02/02/2021
Marie dominique CALVEZ MONVOISIN


    L’arnaque au faux support technique (Tech support scam en anglais) consiste à effrayer la victime, par SMS, téléphone, chat, courriel, ou par l’apparition d’un message qui bloque son ordinateur, lui indiquant un problème technique grave et un risque de perte de ses données ou de l’usage de son équipement afin de la pousser à contacter un prétendu support technique officiel (Microsoft, Apple, Google…), pour ensuite la convaincre de payer un pseudo-dépannage informatique et/ ou à acheter des logiciels inutiles, voire nuisibles. Si la victime refuse de payer, les criminels peuvent la menacer de détruire ses fichiers ou de divulguer ses informations personnelles.

Le but recherché : Soutirer de l’argent à la victime en la poussant à laisser prendre le contrôle de sa machine pour faire semblant de la lui dépanner et lui installer des logiciels et/ou faire souscrire des abonnements qui lui seront facturés.


Que faire?

1)- N’appelez pas le numéro indiqué 

Si vous êtes confronté à ce type d’arnaque quelle qu’en soit l’origine, ne répondez surtout pas aux sollicitations et n’appelez pas le numéro indiqué.

2)- Conservez toutes les preuves 

Pour le signalement ou le dépôt de plainte aux autorités. Photographiez votre écran au besoin. Notez le numéro de téléphone qui s’affiche sur votre écran ou qui est mentionné dans le message que vous avez reçu. Il arrive parfois que le faux support technique demande à ce que vous rappeliez un autre numéro de téléphone que celui qui s’affiche sur votre écran. Notez également ce numéro. Si vous le pouvez, conservez également l’adresse URL de la page malveillante. Si le faux support vous a transmis des documents (facture, contrat, etc.), conservez-les également.

3)- Redémarrez votre appareil

S’il semble « bloqué », cela peut suffire à régler le problème. 

4)- Nettoyez votre navigateur Internet 

Si votre navigateur reste incontrôlable (affichage intempestif de fenêtres, navigation impossible, etc.), purgez le cache, supprimez les cookies, réinitialisez les paramètres par défaut et, si cela ne suffit pas, supprimez et recréez votre profil. Si vous rencontrez des difficultés pour réaliser ces opérations, renseignez-vous auprès de professionnels, de sites Internet spécialisés ou du site Internet de l’éditeur de votre navigateur.

5)- Désinstallez toute nouvelle application qui vous semblerait suspecte 

Vérifiez qu’aucune nouvelle application suspecte n’est présente sur votre appareil et, si c’est le cas, désinstallez-la.

6)- Faites une analyse antivirale complète de votre appareil 

Réalisez une analyse approfondie (scan)de votre appareil avec votre antivirus. Au préalable, n’oubliez pas de le mettre à jour.

7)- Désinstallez le programme de gestion à distance et changez vos mots de passe

Si un faux technicien a pris le contrôle de votre machine, désinstallez le programme de gestion à distance, et changez tous vos mots de passe (tous nos conseils pour gérer au mieux vos mots de passe).

8)- Faites-vous assister au besoin par des professionnels qualifiés

Sur www.cybermalveillance.gouv.fr 

Des professionnels en sécurité informatique sont susceptibles de pouvoir vous apporter leur assistance.

9)- Faites opposition et demandez le remboursement 

Si vous avez fourni vos coordonnées bancaires ou numéro de carte de crédit, faites opposition sans délai auprès de votre organisme bancaire ou financier. Si un paiement est débité sur votre compte, exigez le remboursement auprès du faux support en précisant que vous déposez plainte.

10)- Signalez les faits sur la plateforme PHAROS du ministère de l’Intérieur 

Si vous avez été contacté par un faux support technique, signalez les faits à la plateforme de signalements PHAROS du ministère de l’Intérieur

Internet-signalement.gouv.fr.

11)- Déposez plainte 

Au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie dont vous dépendez, en fournissant toutes les preuves en votre possession.

Faites-vous accompagner par France Victimes au 116 006 (appel et service gratuits), ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 19h.

Besoin de conseils ? 
Contactez  Info Escroqueries au 0 805 805 817 (appel et service gratuits, ouvert de 9h à 18h30 du lundi au vendredi).